COMMENT RECONNAÎTRE LES MÉDUSES

Quand à la mer on aperçoit un être gélatineux et blanc nous pensons immédiatement qu’il s’agit d’une méduse dangereuse. En réalité, pas toutes les méduses piquent, certaines sont inoffensives pour les humains ; toutefois il est toujours bon de ne pas les toucher. Pour comprendre leurs différentes caractéristiques et les distinguer vous pouvez lire les lignes suivantes :

Aequorea-forskalea

1 – Forskalea Aequorea est généralement une méduse peu urticante et inoffensive pour l’homme. Elle est d’environ 10 cm de diamètre et elle est facilement reconnaissable par la présence de nombreux canaux radiaux qui relient le centre et les bords de son ombrelle aplatie. Elle possède un bulbe gélatineux. Il est difficile de la rencontrer dans nos mers, bien que elle puisse se présenter localement en grandes concentrations.

Aurelia-Aurita

2 – Même l’Aurelia Aurita est peu urticante et n’est pas dangereuse pour les humains :  en Chine elle est même un plat très apprécié. Elle dispose d’une ombrelle d’environ 30 à 40 cm avec des tentacules sur le bord et d’un corps en forme de disque, d’une couleur blanchâtre et des gonades disposées en quatre cercles visibles en transparence. Plusieurs canaux radiaux relient le centre et la périphérie du parapluie. Ces méduses vivent dans tous les océans de l’hémisphère du nord.

Página 1 de 5